Les prairies permanentes en 2017

publié par DRAAF des Hauts-de-France le 14 octobre 2021

En 2017, les prairies (permanentes, temporaires, artificielles), y compris les prés salés, occupent 17 % de la superficie agricole utilisée des Hauts-de-France. Les prairies permanentes, majoritaires sur 86 % de la surface prairiale, sont orientées vers le pâturage. Elles sont moins chargées qu’au niveau national, le pâturage est alors plus long sur la même parcelle. Elles sont productives mais aussi plus fertilisées que sur l’ensemble du territoire métropolitain. L’herbe doit y être cultivée efficacement. Le mode d’exploitation, la fertilisation mais aussi les opérations culturales sont des facteurs d’amélioration du rendement des prairies permanentes.

Voir l'étude