Les aides PAC dans les Hauts-de-France en 2019 : un premier pilier en baisse mais toujours prédominant

publié par DRAAF des Hauts-de-France le 10 septembre 2021

Les aides du 1er pilier s’élèvent dans la région à 523 millions d’€ en 2019, 120 millions d’€ de moins qu’en 2015. Le 2d pilier est bien moins conséquent mais il a en revanche nettement progressé depuis 2015, passant de 13 à 31 millions d’€. Les Hauts-de-France possèdent la part du 1er pilier la plus importante de toutes les régions, en partie à cause de l’absence d’ICHN (indemnités compensatoires de handicaps naturels) mais aussi en raison de l’importance du paiement de base dont le calcul est essentiellement lié à la surface des exploitations. Les exploitants en polyculture/polyélevage bénéficient des plus fortes aides du 1er pilier tandis que les élevages herbivores autres que bovins et les exploitants spécialisés en cultures permanentes en perçoivent les plus basses. Si la région perçoit 7,9 % des aides nationales du 1er pilier, elle ne bénéficie que de 5,8 % des aides MAEC nationales et 2,9 % des aides bio nationales.

Voir l'étude