Les zones d’emploi 2020 : des économies diversifiées, s’appuyant sur de grands établissements

publié par Insee - Hauts-de-France le 11 septembre 2020

Dans les Hauts-de-France, les 24 nouvelles zones d’emploi millésimées 2020 ont des orientations économiques différentes et dessinent le portrait d’une économie régionale globalement diversifiée. Ainsi, la zone de Lille est la seule de la région classée au niveau national parmi les grandes agglomérations à forte concentration de fonctions métropolitaines. Pour autant, la part de ces fonctions stratégiques reste en retrait par rapport à celle de ses homologues françaises. Les autres grandes agglomérations se caractérisent par des emplois plus concentrés dans de grands établissements privés et publics. Les zones au sud de la région, limitrophes de l’Île-de-France, ont un caractère plus résidentiel avec des déplacements plus fréquents en dehors de la zone de résidence pour aller travailler. Au nord-ouest et à l’est de la région, les zones d’emploi n’ont pas de spécialité économique dominante, contrairement au sud du littoral tourné vers le tourisme et l’industrie.

Voir l'étude