Les prestations sociales et impôts réduisent de moitié les inégalités de revenus

publié par Insee - Hauts-de-France le 7 novembre 2017

En Hauts-de-France, la perception des prestations sociales et le versement des impôts directs contribuent à réduire de moitié les inégalités de revenus entre les 10 % des ménages les plus aisés et les 10 % les plus modestes. Les inégalités de départ sont particulièrement marquées dans la région du fait de la surreprésentation des bas revenus. La forte réduction de ces inégalités passe avant tout par le relèvement de ces bas revenus. Les prestations sociales en sont le principal contributeur. Dans la région, elles représentent plus de la moitié des revenus disponibles des ménages les plus défavorisés. En plus de normaliser les inégalités de revenus entre les départements des Hauts-de-France, les transferts sociaux réduisent significativement le taux de pauvreté de nombreux EPCI. La région n’en reste pas moins l’une des plus pauvres de France métropolitaine.

Voir l'étude