L’hôtellerie de la Côte d’Opale : bilan de la fréquentation 2014

publié par Piver le 19 mars 2015

HAUSSE DE LA FRÉQUENTATION HÔTELIÈRE SUR LA CÔTE D’OPALE EN 2014

Avec 175 hôtels et 6 300 chambres, la Côte d’Opale est un poids lourd du secteur hôtelier en région (38% des établissements et 31% des chambres). C’est pourquoi la CCI de région Nord de France et la CCI Côte d’Opale ont mis en place depuis deux ans un Observatoire hôtelier pour suivre chaque mois son activité.

Le bilan 2014 est plutôt encourageant : le taux d’occupation des hôtels de la Côte d’Opale ressort à 57,2%, soit une hausse de 1,6 point sur l’année. Cette amélioration s’est observée tout au long de l’année. Par rapport à la même période de l’année précédente, la fréquentation hôtelière a progressé d’un point au cours de la période de janvier à mai (malgré les baisses de février et mars), puis de 1,9 point au cours de la saison estivale (juin-septembre) et de 2,6 points au 4ème trimestre, ces bons résultats sont notamment dus à une période ensoleillée durant les vacances de la Toussaint.

Le détail par territoires montre que c’est le Calaisis qui enregistre la progression la plus forte (+3,7 points, à 57,2%) puis le Montreuillois (+1,8 point, à 56,5%), suivi du Boulonnais (+1,5 point, à 56%). Le Touquet enregistre une hausse de +1,2 point seulement mais affiche le taux d’occupation (59%) le plus élevé de la Côte d’Opale. À contrario, Dunkerque, avec un taux d’occupation annuel de 56,7 % est en baisse de 1,3 point, le recul de début d’année n’ayant pas été rattrapé lors de la belle saison.

41 % de la clientèle est étrangère. Elle est composée à 47% par des britanniques, 26 % des belges, 11% des allemands et néerlandais et 15% par les autres nationalités.

Voir l'étude