L’aire urbaine de Lille : un rayonnement métropolitain, une intégration régionale

publié par Piver le 13 février 2015

Lille se place au 4e rang des grandes aires urbaines de province pour son nombre d’habitants et d’emplois. Elle concentre sur un territoire peu étendu des fonctions qualifiées qui lui confèrent un statut d’aire métropolitaine. Celui-ci s’est affirmé dans la décennie écoulée. Dans une région dont la croissance démographique est pénalisée par le solde migratoire déficitaire, la métropole lilloise concentre une grande partie des gains de population. Parmi les métropoles régionales retenues en comparaison, elle se distingue par sa capacité à attirer les investisseurs étrangers. Mais c’est surtout son rayonnement qui caractérise la métropole lilloise comme le démontrent ses relations économiques avec les autres territoires de la région ou avec les autres régions ou encore la part importante de ses emplois occupés par des actifs qui ne résident pas dans l’aire. Le Nord-Pas-de-Calais est ainsi doté d’une métropole en forte interaction avec les systèmes territoriaux qui l’entourent.

Voir l'étude