Bilan économique 2015 – Nord-Pas-de-Calais-Picardie

publié par Piver le 7 juin 2016

En 2015, la croissance française s’accélère, le PIB progresse de +1,3% en volume après +0,6% en 2014. Il s’agit de la plus forte croissance depuis 2011.L’économie du Nord-Pas-se-Calais Picardie, encore fragile montre quant à elle des signes encourageants de reprise. L’emploi salarié marchand progresse de +0,3%, ce qui correspond à la création nette de 3 200 emplois. Le chômage baisse de -0,2 point pour atteindre 12,5% de la population active au 4e t.2015. Malgré cette baisse modérée le Nord-Pas-de-Calais Picardie reste la région métro.la plus touchée.Sous l’effet de la désaffection pour le régime de micro-entrepreneur, le nombre de créations d’entreprises accuse une baisse de -6,3% par rapport à 2014. La tendance est moins marquée au niveau national où la baisse est de -4,7%.La conjoncture est morose dans la construction avec un recul de -4% des autorisations et de -7% des mises en chantiers. Toutefois l’activité des promoteurs se porte mieux et pourrait être annonciatrice d’un retournement de tendance.
Du côté des transports, plus de 266000 voitures particulières ont été immatriculées en un an dans la région, soit une hausse de +9,5 % par rapport à 2014. Cette progression, constatée dans tous les départements est plus importante dans la région qu’en France métro.(+6,8%). La progression du trafic de l’aéroport de Beauvais-Tillé, spécialisé dans les vols low cost, continue et atteint un niveau record. Pour l’agriculture, l’année a été exceptionnelle pour les cultures d’hiver, en qualité et en quantité. L’hiver doux et les conditions propices au tallage des céréales ont conduit à des rendements records. Cependant,les prix d’achat des moyens de productions agricoles sont en baisse, ne compensant qu’en partie la baisse importante des prix des produits agricoles. Enfin, le tourisme régional se porte bien. L’hôtellerie continue à avoir le vent en poupe : les clients séjournent plus longtemps dans les hôtels de la région et le nombre de nuitées augmente de 3%.

Voir l'étude