Bilan conjoncturel 2019

publié par DRAAF des Hauts-de-France le 21 février 2020

Une année soumise aux caprices de la météo
Après plusieurs années de hausse de production, les exploitants sèment moins de betteraves industrielles. La surface libérée profite aux céréales et au lin textile. La moisson des céréales est satisfaisante en quantité et en qualité mais les cours se replient légèrement. Des imprévus viennent perturber la campagne : des parcelles de colza doivent être détruites et les précipitations excédentaires de l’automne pénalisent les arrachages de betteraves et de pommes de terre. Le marché de l’endive reste équilibré. Les cours comme les volumes de lait collectés sont en hausse malgré une pousse de l’herbe ralentie. L’activité d’abattage augmente pour les bovins mais diminue pour les porcins. Les prix d’achat des moyens de production agricole se stabilisent.

Voir l'étude