Repères Hauts-de-France n°12 : L’intelligence artificielle en Hauts-de-France, une ambition au service des habitants

publié par Région Hauts-de-France - Direction de la Prospective et des Stratégies Régionales le 5 mars 2019

L’intelligence artificielle (IA) consiste à parvenir à faire faire aux machines, ce que l’homme fait aujourd’hui mieux qu’elles, notamment s’adapter, apprendre, communiquer et interagir d’une manière riche et variée avec leur environnement.
C’est par conséquent un enjeu considérable d’innovation et de développement pour de nombreux secteurs de l’économie : industrie automobile, laboratoires pharmaceutiques, banques….
Les entreprises sont les premières concernées par cette révolution dont l’ampleur, aujourd’hui difficile à appréhender, promet de bouleverser de fond en comble de nombreux métiers et secteurs d’activités.
Les progrès rapides de l’IA et leurs applications possibles peuvent à la fois susciter des inquiétudes légitimes (risques de restriction des libertés individuelles, craintes pour l’emploi, manque de transparence, question de la responsabilité en cas d’accident (voiture autonome) …) et nourrir des espoirs d’opportunités de progrès et d’amélioration des conditions de vie du plus grand nombre, comme la médecine personnalisée ou les prothèses intelligentes. A l’issue de la publication du rapport Villani, remis au gouvernement en mars 2018, l’Etat annonce la stratégie française en la matière.
Comme d’autres territoires, les Hauts-de-France ont choisi d’être acteur de l’IA et d’accompagner l’économie régionale en se tournant vers l’avenir. La Région Hauts-de-France porte notamment une ambition forte autour de la formation, celle d’accompagner vers les emplois d’aujourd’hui et de demain que l’IA fera émerger.

Voir l'étude