Plus de neuf habitants des Hauts-de-France sur dix vivent dans une aire d’attraction des villes

publié par Insee - Hauts-de-France le 16 novembre 2020

Dans les Hauts-de-France, les 65 nouvelles aires d’attraction des villes rassemblent 95 % de la population régionale, soit un peu plus de 5,7 millions d’habitants. Les vingt principales aires, hors celle de Paris, regroupent trois habitants sur quatre et huit emplois sur dix. Quelle que soit la taille de l’aire, les pôles concentrent une part importante de l’emploi, notamment leurs communes-centres, tandis que les actifs occupés sont surreprésentés en couronne.

Entre 2007 et 2017, à l’exception de Lille, les pôles de la région perdent des habitants. À l’inverse, les couronnes bénéficient d’une dynamique démographique en lien avec la périurbanisation. Toutefois, cette croissance démographique, portée exclusivement par l’excédent naturel, se fait à un rythme deux fois moins élevé qu’au niveau national.

Voir l'étude