Peu étendues mais d’essences diversifiées de feuillus, les forêts des Hauts-de-France rendent de nombreux services économiques et environnementaux

publié par DRAAF des Hauts-de-France le 4 juillet 2019

La forêt couvre 13 % de la surface des Hauts-de-France contre 30 % du territoire national. Essentiellement composée d’essences variées de feuillus (chênes, hêtres, frênes, peupliers…), elle est deux fois plus présente dans l’Aisne et l’Oise que dans le reste de la région. Elle rend de multiples services environnementaux et fournit également à la région la matière première de plusieurs branches d’activité : le bois énergie (pour 46 %), le bois d’oeuvre (42 %) et le bois d’industrie (12 %). En 10 ans, les volumes de bois d’oeuvre récoltés ont diminué d’un tiers et ceux de bois d’industrie des trois quarts. En revanche, la quantité de bois énergie a triplé. En 2017, 161 entreprises ayant leur siège dans la région des Hauts-de-France ont une activité d’exploitation forestière et/ou de sciage, moitié moins qu’il y a dix ans.

Voir l'étude