Note de la D2DPE N°27 : Le projet « Indicateurs 21 » en Nord – Pas de Calais

publié par Piver le 16 décembre 2009

En juin 2003, lors des Deuxièmes Assises Nationales du Développement Durable, la Région Nord – Pas de Calais a lancé le projet « Indicateurs 21 » qui vise à mesurer les progrès du développement durable sur le territoire régional.
Ce projet trouve son origine dans trois grands chantiers :
– la stratégie régionale vers le développement durable, adoptée en janvier 2000 ;
– les travaux du SRADT (Schéma Régional d’Aménagement et de Développement du Territoire) qui ont conduit à l’élaboration d’un projet régional mobilisateur à 10 ans pour le Nord Pas de Calais et adopté en novembre 2006 ;
– l’Agenda 21 régional discuté en juin 2003 et adopté en janvier 2004.
Le choix d’indicateurs synthétiques s’est imposé afin de disposer d’outils pédagogiques sur les enjeux du développement durable, à la fois pour les élus et les citoyens, et d’outils d’évaluation des grandes démarches de planification. Le calcul de nouveaux indicateurs de développement humain et durable permet de jeter un éclairage environnemental et social sur la situation de la région et son évolution, complétant les informations données par le PIB sur la création de richesses et de créer du débat public autour de notre modèle de développement. La Région Nord – Pas de Calais fait figure de pionnière en Europe sur ces questions.
Ces indicateurs composites, au nombre de 5 (l’empreinte écologique, l’Indicateur de Développement Humain, l’Indicateur de Participation des Femmes à la vie politique et économique, le Baromètre des Inégalités et de la Pauvreté et l’Indicateur de Santé Sociale), donnent une vision synthétique du développement durable en Nord – Pas de Calais :
– il faudrait 8 territoires identiques pour répondre aux besoins actuels des habitants de la région ;
– l’écart de développement humain entre le Nord – Pas de Calais et la France n’est pas négligeable et ne se réduit pas sur ces vingt dernières années ;
– à l’aune des performances sociales françaises, le Nord – Pas de Calais apparaît dans une moins bonne posture, surtout sur la période 2001-2005 ;
– comparé aux pays scandinaves, le Nord – Pas de Calais, comme la France, affiche un retard important en terme de parité hommes – femmes ;
– le Nord – Pas de Calais est au 21ème rang des régions françaises en termes de santé sociale.
Avertissement : Cette note est la version actualisée de la Note de la D2DPE n°17.

Voir l'étude