Les pratiques de santé des jeunes de la formation professionnelle

publié par DRJSCS Hauts-de-France - Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale le 8 août 2017

Cette étude commandée par la DRJSCS a été confiée à l’université Lille 3 en vue de mettre en lumière les pratiques de santé et plus particulièrement les situations de renoncement aux soins des jeunes en situation de formation professionnelle.

Dans le cadre d’une réflexion menée conjointement avec la DDCS du Pas-de-Calais et la CPAM du Hainaut, la DRJSCS Hauts de France a décidé de confier une étude en vue de mettre en lumière les pratiques de santé et plus particulièrement les situations de renoncement aux soins des jeunes en situation de formation professionnelle. L’université de Lille 3 a pu bénéficier de l’accompagnement de l’ODENORE pour mener à terme ce travail.

A partir d’un corpus de 39 entretiens avec des jeunes de la formation professionnelle de 18 à 25 ans et la rencontre avec des professionnels de santé et des personnes travaillant dans les centres de formation, cette étude montre comment les représentations de la santé des stagiaires sont proches des normes de santé véhiculées par les institutions. Elle montre cependant que leurs pratiques soins, sport, sommeil, alimentation sont très dépendantes des ressources qu’ils ont à leur disposition et qui varient en fonction de leur trajectoire et de la façon dont ils sont accompagnés au quotidien.

Cette recherche-action met en exergue le rôle des centres de formation dans la prévention et dans l’accompagnement des stagiaires face aux risques professionnels. Elle propose notamment des préconisations afin de pouvoir prévenir les situations de renoncement aux soins pour ces jeunes en situation de formation professionnelle.

Voir l'étude