Les PME structurées en groupe sont plus ouvertes à l’export que les indépendantes

publié par Insee - Hauts-de-France le 1 octobre 2019

Sur les 166 000 petites et moyennes entreprises (PME) régionales du secteur marchand non agricole que comptent les Hauts-de-France, seules 6,5 % ont exporté en 2015, soit 10 800 PME. Cette proportion, plus importante qu’en France de province, diffère selon le mode d’organisation de l’entreprise : 5,3 % des indépendantes exportent contre 38,0 % des groupes. Bien qu’ils soient moins nombreux, ces derniers réalisent la grande majorité des montants exportés. Les 2 300 groupes de la région ont ainsi exporté près de 4,4 milliards d’euros de biens et services en 2015 contre 1,95 milliard pour les 8 500 indépendantes. Les groupes multinationaux exportent en valeur bien plus que les indépendantes et les groupes franco-français. Toutes choses égales par ailleurs, le fait d’être un groupe accroît la probabilité de passer à l’export par rapport à une PME indépendante. De plus grande taille que les indépendantes, les groupes sont davantage positionnés dans les secteurs industriels et ont une assise et une santé financière plus grandes, ce qui augmente la probabilité de devenir exportateur. Enfin, être localisé à proximité de la Belgique facilite les débouchés à l’export.

Voir l'étude