Les habitants des quartiers de la politique de la ville : fragilités et pauvreté monétaire

publié par Piver le 9 mai 2016

En Nord-Pas-de-Calais-Picardie, 652 000 personnes vivent dans l’un des 199 quartiers de la politique de la ville redéfinis depuis le 1er janvier 2015. Dans la région, le poids démographique de la géographie prioritaire au sein des unités urbaines qui englobent ces quartiers est le plus élevé de France métropolitaine. En Nord-Pas-de-Calais-Picardie, la population des quartiers est plus jeune et davantage composée de familles monoparentales.

Au-delà de la pauvreté monétaire, cette population présente d’autres fragilités : déficit de formation, accès à l’emploi plus difficile notamment pour les femmes, ou retard scolaire.

Voir l'étude