Le recours à l’activité partielle entre 2014 et 2018 en Hauts-de-France

publié par DIRECCTE - Service des Études, des Méthodes et de l'Appui Statistique le 13 décembre 2019

L’activité partielle est une mesure préventive qui vise à éviter les licenciements économiques dans les entreprises en difficulté conjoncturelle, en leur permettant de réduire ou de suspendre temporairement l’activité de tout ou partie de leurs salariés.

En Hauts-de-France, les demandes d’autorisation d’activité partielle ont augmenté de façon continue entre 2014 et 2016, malgré l’amélioration du climat économique.

Toutefois, la consommation d’heures d’activité partielle diminue sur la même période, témoignage de l’incertitude des employeurs face à une situation conjoncturelle instable. Le nombre d’heures chômées s’établit à 2,8 millions en 2016. Par ailleurs, de nouveaux secteurs, peu utilisateurs jusqu’alors, recourent désormais davantage au dispositif.

Voir l'étude