Le dossier de conjoncture en Nord – Pas-de-Calais fin juin 2012

publié par Piver le 15 novembre 2012

Au 2e trimestre 2012, le Nord – Pas-de-Calais continue à perdre des emplois pour le 4e trimestre consécutif avec 500 postes détruits. Les pertes d’emploi ne reposent que sur la chute de l’intérim, particulièrement affecté ce trimestre. Les suppressions de postes touchent l’industrie (-0,8 %) et plus encore la construction (-1,5 %). Sur un an, seuls les services marchands restent dynamiques. Dans les établissements de plus de 10 salariés, le taux d’embauche se maintient à son plus haut niveau en raison d’un recours historiquement élevé aux CDD.
Le nombre de demandeurs d’emploi atteint un niveau historique fin juin avec 341 800 personnes inscrites à Pôle emploi. La dégradation est néanmoins plus limitée qu’en moyenne nationale. Entre une hausse de la demande d’emploi et une diminution des offres d’emploi collectées, les tensions sur le marché du travail continuent de baisser ce trimestre. La contraction est particulièrement importante dans les métiers de l’industrie. Comme en France, le chômage est en hausse de +0,1 point et touche 13,2 % de la population active régionale.
La reprise des exportations constatée au cours des deux derniers trimestres s’est interrompue. Elles baissent notamment vers l’Union Européenne et les grands pays émergents, à l’exception de l’Inde.
Les créations d’entreprises progressent de +2,9 % au 1er semestre, un rythme plus soutenu qu’en France métropolitaine.

Voir l'étude