La transition numérique, menace ou opportunité pour le recours aux droits sociaux

publié par DRJSCS Hauts-de-France - Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale le 18 octobre 2018

Etude des usages de personnes âgées et de personnes en situation de précarité en région Hauts-de-France

 

Université de Lille – Master 2 Stratégies de Développement Social – Année universitaire 2017/2018
Laurane Chabert – Margot Valatchy – Audrey Davenne – Hugo Grellié – Quentin Le Matt
Sous la direction de Alice Chamahian et de Vincent Caradec.

 

Cette étude est commanditée par la DRJSCS Hauts-de-France et le CCAS d’Amiens, dans le cadre des travaux engagés sur l’inclusion numérique et la lutte contre l’illectronisme en Hauts de France par le SIILAB, laboratoire d’innovation territoriale. Cette étude s’inscrit, avec deux autres, dans une recherche d’évaluation qualitative et quantitative des ressources sur le territoire.
Cette étude propose une réinterprétation sociologique de l’apparition de «l’illectronisme», en tant que nouvelle problématique sociale, symptomatique d’une société en pleine transition numérique.

Reposant sur une enquête qualitative réalisée sur trois territoires des Hauts-de-France (l’EPCI Lens-Liévin, la Métropole amiénoise et la Thiérache) et auprès de 47 enquêtés, ce travail de recherche met en évidence la manière dont la dématérialisation administrative redéfinit les conditions d’accès aux services publics et l’accès aux droits sociaux de deux publics jugés «vulnérables» face à la fracture numérique : les personnes âgées et les personnes en situation de précarité.

Ce rapport propose une déclinaison des usages numériques de ces personnes et relaie les perceptions de l’e-administration exprimées par les enquêtés. Enfin, l’analyse met en
évidence les facteurs de risque de non-recours aux droits sociaux inhérents à l’usage de l’e-administration et révèle les stratégies mises en oeuvre par les usagers pour pallier ces risques.
Se voulant force de propositions, cette étude énonce un certain nombre de préconisations pour tendre vers une transition numérique des services publics la plus inclusive possible.

Voir l'étude