En hiver, dans les Hauts-de-France 6 % de la surface en grandes cultures reste non couverte

publié par DRAAF des Hauts-de-France le 15 février 2021

Sur la période hivernale 2016-2017, 27 % de la sole en grandes cultures des Hauts-de-France est couverte par des Cultures Intermédiaires Pièges à Nitrates (CIPAN), des cultures dérobées (cultures à cycle court qui s’intercalent entre deux cultures principales), ou encore des repousses de la culture précédente. Ces couverts ont pour but principal de limiter les fuites d’azote présent dans le sol, qui contribuent à la pollution des eaux. A ce titre, la couverture du sol en hiver s’insère dans le cadre réglementaire de la directive nitrates. Elle présente aussi de nombreux atouts agronomiques comme freiner le développement des adventices, éviter l’érosion des sols et, enfin, enrichir la terre en matière organique. Par ailleurs, 67 % de la sole de grandes cultures est occupée par des cultures emblavées à l’automne. Seule 6 % de la surface en grandes cultures est ainsi restée « nue ».

Voir l'étude