Dossier de conjoncture fin septembre 2014

publié par Piver le 16 février 2015

La croissance de 0,3 % observée au 3e trimestre est portée par l’évolution des stocks et la progression de la demande des ménages. L’investissement des entreprises et le commerce extérieur contribuent toujours négativement à l’évolution du PIB. Au niveau régional, les exportations accentuent leurs baisses face à des importations stables, creusant encore le déficit commercial.
La croissance revient sans emploi. Comme en France, le Nord – Pas-de-Calais est de nouveau touché par de très fortes baisses d’emploi (-0,5 %), effaçant la timide embellie du trimestre précédent.
En réaffectant chaque intérimaire à son secteur utilisateur, tous les secteurs réduisent leurs effectifs.
De plus en plus fragilisée, la situation dans la construction reste particulièrement déprimée. Alors que l’industrie et le tertiaire sont touchés par une baisse commune de -0,3 %, la chute historique atteint -2,0 % dans la construction. En France, les artisans du bâtiment au contact des consommateurs apparaissent particulièrement exposés aux défaillances d’entreprise. À ces difficultés s’ajoute désormais un ralentissement manifeste de l’activité des travaux publics.
Les métiers de la construction enregistrent de nouveau une forte contraction des offres d’emploi sur le marché du travail. À l’inverse, l’indicateur de tension de l’industrie progresse en fin de trimestre sous le double effet de la hausse du volume d’offres d’emploi et d’une légère baisse du nombre de demandeurs d’emploi.
Fin septembre, 379 460 personnes sont inscrites à Pôle emploi, un niveau historique dans le Nord – Pas-de-Calais.
Pour la première fois depuis le déploiement des emplois d’avenir en novembre 2012, le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans repart à la hausse ce trimestre. Néanmoins, les jeunes forment la seule catégorie de demandeurs d’emploi épargnée par la hausse du chômage sur un an (-2,4 %).
En baisse régulière depuis le 1er trimestre 2013, le taux de chômage régional repart à la hausse ce trimestre (+0,3 point) pour s’établir à 12,9 % fin septembre.

Voir l'étude