Des revenus élevés en périphérie des grands pôles

publié par Piver le 20 novembre 2014

Entre 2007 et 2011, le Nord-Pas-de-Calais enregistre, à l’image des tendances nationales, une hausse modérée des revenus des ménages, mais également un recul des ressources avant redistribution sociale et fiscale pour les populations les moins aisées, et une accentuation des inégalités au sein des aires urbaines. Les revenus sont globalement plus élevés au sein des grandes aires urbaines que sur le reste du territoire, en particulier dans la périphérie des grands pôles urbains. Enfin, c’est au sein des villes-centres que les revenus atteignent les niveaux les plus faibles ; les évolutions y sont également les moins favorables et les disparités sociales les plus marquées.

Voir l'étude