Des revenus agricoles élevés mais des disparités importantes

publié par Insee - Hauts-de-France le 16 décembre 2020

En 2017, 21 000 ménages agricoles exercent leur activité professionnelle dans les Hauts-de-France. Leur revenu disponible annuel moyen est de 55 000 €, le plus élevé des régions après l’Île-de-France et Grand Est. Ce niveau de revenu est supérieur de 15 600 € à celui de l’ensemble des actifs de la région. Pour autant, les disparités de revenus sont fortes et la pauvreté est plus répandue chez les ménages agricoles que dans l’ensemble de la population active. Ainsi, dans la viticulture et les grandes cultures hors céréales, les ménages touchent un revenu plus élevé. Le revenu des maraîchers et des céréaliers est tiré vers le haut par des revenus du patrimoine importants. En revanche, les éleveurs bovins perçoivent des revenus plus faibles et sont plus exposés à la pauvreté.

Voir l'étude