Des cols bleus aux cols blancs : trente ans de mutations de l’emploi

publié par Insee - Hauts-de-France le 20 novembre 2017

Dans les Hauts-de-France, la structure de l’emploi a profondément évolué entre 1982 et 2014. Le poids des cadres et des professions intellectuelles supérieures dans l’emploi a plus que doublé en trente ans. Cette croissance de l’emploi qualifié a toutefois été plus lente qu’en France de province. Les effectifs d’employés non qualifiés ont également fortement augmenté grâce au développement du commerce et des services de proximité, tandis que les métiers d’administration-santé se sont nettement développés, à un rythme analogue à celui de la France de province. A contrario, la région Hauts-de-France est celle où le poids des ouvriers non qualifiés dans l’emploi s’est le plus réduit suite à la contraction du tissu industriel. La majorité des aires urbaines a subi un fort recul de l’emploi ouvrier non qualifié. À l’inverse, les plus grands pôles urbains, à commencer par Lille, ont largement bénéficié de la croissance des emplois les plus qualifiés. En 2014, près de quatre emplois qualifiés de la région sur dix sont concentrés sur l’aire urbaine lilloise.

Voir l'étude