Critères éco-éthologiques à prendre en compte pour la restauration des continuités écologiques au droit des ouvrages de franchissement d’infrastructures de transport

publié par CEREMA - Nord Picardie le 9 décembre 2019

Lors de l’identification d’un passage à faune à maintenir, à restaurer ou à créer, il est souvent très difficile de garantir que l’investissement financier concédé pour son maintien, sa restauration ou sa création permettra d’assurer une bonne fonctionnalité écologique. L’éthologie et l’écologie de l’animal sont alors une source d’information non négligeable afin d’analyser les barrières auxquelles est confrontée la faune sauvage aux abords des passages à faune.
Cette étude permet, via un travail de synthèse bibliographique, l’identification des facteurs liés à la localisation, structurels et sensoriels pouvant constituer un frein à la fonctionnalité des passages. Un deuxième volet permet à travers un guide méthodologique d’identifier les obstacles et les solutions à mettre en oeuvre devant un ouvrage de franchissement existant. Un troisième volet permet d’illustrer l’utilisation du guide sur 4 ouvrages de franchissement d’une infrastructure.
L’énumération des critères à prendre en compte permet de replacer la construction et la restauration d’ouvrages de franchissement pour la faune dans le contexte global dans lequel elles doivent être entreprises, qui est la conservation de la biodiversité dans son ensemble, face aux contraintes liées aux activités anthropiques.

Voir l'étude