Bilan de la campagne agricole 2017

publié par DRAAF des Hauts-de-France le 10 avril 2018

Des productions en hausse mais des marchés toujours peu rémunérateurs

En 2017, la moisson des céréales retrouve un niveau proche de la normale et permet de remplir les exigences des marchés extérieurs. Suite à l’arrêt des quotas, la production de betteraves industrielles est en forte hausse. Avec des surfaces en augmentation et de bons rendements, la production de pommes de terre afflue sur un marché rapidement encombré. La bonne maîtrise de l’offre par l’amont de la filière assure le maintien des cours de l’endive à un bon niveau. La sécheresse précoce impacte durablement la production de l’herbe dans les prairies. Les cours du lait connaissent une embellie qui limite l’abattage des vaches de réforme et ainsi soutient les cours du boeuf. Ceux du porc connaissent un repli progressif dans un contexte de baisse générale de la demande. La hausse du prix de l’énergie et des engrais s’est globalement répercutée sur le prix des produits agricoles. Cependant, les trésoreries déjà fragilisées sont pénalisées par un contexte de cours des produits agricoles souvent déprimés.

Voir l'étude