Analyses et Perspectives : Les déplacements domicile-travail à l’échelle du Boulonnais

publié par Piver le 9 mai 2011

En 2007, 68% des actifs de la zone d’emploi du Boulonnais quittaient leur commune de résidence pour se rendre sur leur lieu de travail contre 64% en 1999.

Cette évolution de la mobilité, toutefois moins marquée que les moyennes régionale (72%) et départementale (72.5%), est la conséquence de phénomènes opposés : l’installation des ménages en périurbain et la concentration de l’emploi dans les pôles urbains. Les déplacements sont facilités par les réseaux routier, autoroutier et ferroviaire qui permettent d’accéder rapidement aux pôles d’emploi du littoral et du reste de la région.

Comment évoluent les entrées et les sorties d’actifs depuis la zone d’emploi du Boulonnais ? Quel est le profil des actifs qui entrent dans la zone d’emploi de Boulogne-sur-Mer pour y travailler et le profil de ceux qui en sortent ?. Voici autant de questions auxquelles tente de répondre cette publication à travers l’analyse du fichier des Déclarations Annuelles des Données Sociales (DADS) sur la période 2002 à 2008.

Voir l'étude