Analyses et Perspectives :

publié par Piver le 11 octobre 2011

Entre 1999 et 2008, la population de l’arrondissement de Boulogne-sur-Mer est en très légère diminution, -0,02% par an soit 223 habitants en moins sur la période intercensitaire. Le solde naturel (0,63% par an), d’un niveau supérieur aux moyennes régionale et nationale, ne permet pas de compenser le déficit migratoire (-0,65% par an). Ce déficit se traduit à travers les migrations résidentielles par davantage de départs de personnes (13 100 migrants) depuis le territoire Boulonnais que d’entrées (11 000 migrants).

Voir l'étude