Amiens, une ville socialement contrastée

publié par Piver le 6 avril 2016

Dans un panel de quinze communes de 100 000 à 200 000 habitants de la moitié nord de la France, Amiens se différencie par des revenus avant redistribution plus modestes et par de fortes inégalités entre les ménages qui se creusent au fil du temps. Celles-ci engendrent des disparités marquées entre les quartiers, au sud plus favorisés, au nord plus en difficulté.

Autour du centre qui accueille des jeunes mobiles aux côtés de personnes plus âgées, s’étend une ceinture typique de maisons amiénoises. Les arrivants dans ces quartiers, souvent qualifiés, en renouvellent la population. Les quartiers plus en périphérie accueillent une population ancrée et vieillissante. Enfin, des quartiers relativement éloignés du centre-ville et géographiquement dispersés sont en voie de précarisation, voire en grandes difficultés socio-économiques.

Voir l'étude