Portrait des femmes et des hommes qui dirigent les exploitations agricoles des Hauts-de-France

publié par DRAAF des Hauts-de-France le 8 avril 2019

En 2016, les Hauts-de-France comptabilisent un peu plus de 26 000 exploitations agricoles et autant de chefs d’exploitation. Avec eux, 7 800 coexploitants gèrent les exploitations lorsqu’elles sont organisées en société. La population de ces dirigeants est diplômée, composée pour un quart de femmes. 44 % d’entre eux travaillent seuls, 52 % en famille, et ils sont 22 % à embaucher un salarié autre que familial. Leur première installation s’est faite à l’âge de 30 ans mais à peine la moitié d’entre eux a demandé des aides à l’installation. Un sur cinq est double actif. Enfin, ils sont 20 % à produire sous un signe de qualité et 3 % à développer au moins une culture ou un élevage en agriculture biologique. Plus largement, 9 % déclarent prendre en compte les problèmes écologiques dans leurs pratiques. Une ombre au tableau : les chefs et coexploitants sont âgés et leur renouvellement représente un fort enjeu.

Voir l'étude