Note de la D2DPE N° 23 : Vieillissement à l’horizon 2020 : quelles conséquences sur l’activité en Nord – Pas de Calais ?

publié par Piver le 16 décembre 2009

Résumé : Selon les projections de l’Insee, la population du Nord – Pas de Calais resterait stable entre 2005 et 2030. Comme l’ensemble du quart nord-est de la France, la région est pénalisée par des départs plus nombreux que les arrivées. Ce déficit migratoire est pour l’instant compensé par des naissances plus nombreuses que les décès mais ce bénéfice devrait s’amenuiser progressivement avec le vieillissement de la population. La structure de la population régionale va toutefois se modifier en profondeur en lien avec les générations plus nombreuses du baby-boom nées entre 1946 et 1976. Le nombre de personnes de plus de 60 ans va progressivement augmenter pour dépasser le million d’habitants à partir de 2025 contre 740 000 en 2005. L’augmentation sera concentrée sur les sexagénaires jusqu’en 2015 avant de toucher les plus de 70 ans. A l’inverse, les moins de 20 ans passeraient sous la barre du million d’habitants tandis que les personnes de 20 à 59 ans représenteraient 50% de la population en 2030 contre 54% en 2005.

Voir l'étude