La filière laitière du bassin Nord-Picardie à l’heure de la libéralisation de la production

publié par Piver le 2 juillet 2015

Avec 2,5 milliards de litres de lait de vache produits en 2013, le bassin Nord-Picardie représente 10 % de la production nationale. Entre 2000 et 2013, la production du bassin a progressé plus vite qu’en France. La hausse atteint 4 % et est essentiellement permise par les gains de productivité. Comptant une cinquantaine de vaches, l’exploitation laitière moyenne du bassin Nord-Picardie reste aujourd’hui assez semblable à la moyenne française et est loin de l’usine à lait des pays de l’Europe du Nord. Le lait produit est destiné en quasi-totalité à l’industrie laitière, qu’elle soit ou non localisée dans le bassin. L’industrie laitière du bassin Nord-Picardie réunit 73 établissements et 5 100 emplois salariés dont la majorité se situe dans le Nord et le Pas-de-Calais. Les activités les plus représentées sont la fabrication de lait liquide et de produits frais, la fabrication de glaces et sorbets et enfin la fabrication d’autres produits laitiers comme le lait en poudre. Le bassin se distingue ainsi du reste de la France où la fabrication de fromage est l’activité dominante. Les effectifs salariés du secteur dépendent très majoritairement de groupes, privés ou coopératifs. Dans le bassin, la fin des quotas laitiers constitue ainsi un enjeu économique pour un continuum d’acteurs, de l’exploitation agricole à l’entreprise de collecte et de transformation.

Voir l'étude