Atouts et Défis : Niveau de diplôme des habitants : du mieux en 15 ans, mais des disparités territoriales subsistent

publié par Insee - Hauts-de-France le 19 décembre 2017

Le niveau de diplôme des habitants des Hauts-de-France a progressé depuis la fin des années 1990. Ainsi entre 1999 et 2013, la part de la population sans diplôme a poursuivi sa baisse, tandis que celles des titulaires du seul baccalauréat ou d’un diplôme du supérieur ont progressé.

Pour autant, le retard par rapport à la moyenne de France de province ne s’est pas résorbé en quinze ans. Il s’est même accentué en ce qui concerne les diplômes du supérieur long.

Au sein des Hauts-de-France, des disparités territoriales existent, notamment aux âges de l’entrée dans la vie active. La part des non-diplômés reste élevée dans les territoires les moins urbanisés du versant picard de la région ainsi que dans les anciens espaces industriels du bassin minier et du littoral. Le décalage de ces territoires par rapport à la situation nationale ne s’est pas estompé en l’espace de 15 ans. La situation est plus favorable dans les territoires situés à proximité des principaux sites universitaires ou placés sous l’influence des grandes villes de la région où les diplômés du supérieur sont davantage représentés.

Voir l'étude