Atouts et défis des Hauts-de-FranceL’économie maritime, portée par les activités complémentaires des trois ports régionaux

publié par Insee - Hauts-de-France le 4 avril 2017

La façade maritime génère des activités économiques diversifiées, réparties en onze domaines, dont les principaux sont le tourisme littoral, les produits de la mer, le transport maritime et fluvial, la production énergétique et l’intervention publique. Cette économie maritime offre 26 000 emplois en Hauts-de-France en 2012, soit 1,2 % de l’emploi régional. La région se positionne favorablement dans les produits de la mer autour du port de pêche de Boulogne-sur-Mer, leader européen, mais aussi dans le transport maritime et fluvial. Les ports de Calais, à vocation transmanche, et de Dunkerque, aux trafics diversifiés, réalisent ensemble le quart du trafic maritime national. La complémentarité des trois ports constitue un atout dans un contexte international fortement concurrentiel, notamment face aux ports d’Europe du nord

Voir l'étude